Comprendre Marx

« Moi, je ne suis pas marxiste. » Cette boutade de Marx, lancée contre certains de ses partisans, doit être prise au sérieux. Pour lire Marx et tenter de le comprendre, il faut délaisser toutes les reconstructions


« Moi, je ne suis pas marxiste. » Cette boutade de Marx, lancée contre certains de ses partisans, doit être prise au sérieux. Pour lire Marx et tenter de le comprendre, il faut délaisser toutes les reconstructions : on n’a pas affaire à un système achevé mais à des niveaux de réflexion et d’argumentation différents, loin d’être toujours cohérents les uns avec les autres.

Critique virulent des philosophies systématiques, de ces représentations du monde qui prétendent avoir réponse à tout, Marx n’a pas laissé de système. Par conséquent, comprendre Marx, ce n’est pas le résumer en quelques thèses, prêtes à la vulgarisation, mais suivre pas à pas une démarche essentiellement critique.

À l’heure où la « fin de l’histoire » a été décrétée, où le conflit social est sciemment ignoré au motif de son archaïsme, Marx nous invite à déchiffrer l’antagonisme radical au sein de la « société ».

De la question de la durée du travail à celle des formes de propriété nées du développement du capital financier, la critique marxienne de l’économie politique reste d’une brûlante actualité. Et après la faillite tragique du « marxisme historique », c’est encore dans la lecture de Marx qu’on trouvera les pistes les plus stimulantes pour la reconstruction d’une pensée de l’émancipation humaine.

Download


0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *